Imprimer ce Page

APRES LA 3EME

 

La seconde générale et technologique

Objectif

La classe de seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination : l’élève y teste ses goûts et ses aptitudes avant de choisir une série de première générale ou technologique.

Ces études mènent au baccalauréat général ou technologique. Elles durent trois ans et se déroulent en lycée d’enseignement général et technologique (LEGT).

Enseignements communs et d’exploration

La classe de seconde comprend des enseignements communs à tous les élèves et deux enseignements d’exploration, auxquels peut s’ajouter un enseignement facultatif. Le choix des enseignements d’exploration est important mais il n’engage pas définitivement le choix de l’orientation en première.

La liste des enseignements d’exploration permet de découvrir de nouvelles matières, par exemple : sciences économiques et sociales, technologies de laboratoire, création-design, initiation aux sciences de l’ingénieur, etc.
Liste des enseignements d’exploration

La seconde spécifique

Certains diplômes technologiques se préparent à partir d’une seconde spécifique :

  • les baccalauréats technologiques Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration (STHR) et Techniques de la musique et de la danse (TMD)
  • les brevets de techniciens (BT) dessinateur en arts appliqués, métiers de la musique

La seconde professionnelle

La seconde professionnelle est la première étape du cycle de trois ans conduisant au baccalauréat professionnel ;

  • seconde professionnelle
  • première professionnelle
  • terminale professionnelle

Objectif

La seconde professionnelle prépare à un bac professionnel précis. Il existe de nombreuses spécialités de bac pro.
Liste des spécialités

Consulter le site de l’Onisep pour savoir où préparer le bac pro

Programme d’enseignement

  • des enseignements généraux quelle que soit la spécialité de bac professionnel
  • des enseignements professionnels et des enseignements généraux liés à la spécialité du bac professionnel
  • des périodes de formation en milieu professionnel (22 semaines réparties sur 3 ans)
  • un accompagnement personnalisé : ce dispositif permet de répondre aux besoins des élèves et notamment de compenser les difficultés scolaires.

Un redoublement n’intervient qu’à la demande, ou avec l’accord, de la famille.

Les passerelles sont facilitées pour passer d’une formation professionnelle à une formation générale ou technologique, dans les deux sens.

La première année de CAP

Objectif

Les études qui préparent au CAP se déroulent sur deux ans avec un emploi du temps qui privilégie la formation professionnelle. Cette formation prépare à un métier précis.
Son but : l’insertion dans la vie active. L’élève peut aussi rejoindre une première professionnelle.

Priorité aux enseignements professionnels et technologiques

Les enseignements professionnels et technologiques représentent 45% des cours. Ils sont complétés par 12 à 16 semaines de stage en entreprise. Les enseignements généraux représentent 37, 5%.

Les passerelles sont facilitées entre le CAP et le baccalauréat professionnel. Dans ce cas, le cursus reste de quatre ans.

L’apprentissage

L’apprentissage permet d’étudier en travaillant. L’objectif est de préparer un diplôme : CAP, bac professionnel, BP, BTS , etc. Ces diplômes n’existent pas dans toutes les spécialités ni dans tous les établissements.

La voie générale au lycée

 

La voie générale prépare en deux ans les lycéens au baccalauréat général et à la poursuite d’études supérieures, principalement en université ou en classes préparatoires. Elle comprend trois séries : littéraire (L), économique et sociale (ES) et scientifique (S).

La série littéraire (L)

La série littéraire revalorisée propose des contenus rénovés et des débouchés élargis pour une meilleure insertion dans l’enseignement supérieur. Elle :

  • est centrée sur des études littéraires en phase avec le monde moderne
  • privilégie l’étude des langues vivantes
  • offre un choix varié d’enseignements de spécialité

Dès la première, l’identité de la série est mise en avant grâce à :

  • de nouveaux enseignements de littérature et de littérature étrangère en langue étrangère pour tous les élèves
  • un panel varié d’enseignements spécifiques au choix : arts, mathématiques, langues vivantes (LV3 ou LV1 ou 2 approfondie), langues et cultures de l’Antiquité (latin, grec).

La terminale est le moment privilégié de la spécialisation :

  • l’enseignement de littérature et de littérature étrangère se poursuit
  • plusieurs enseignements de spécialité sont proposés : un enseignement de droit et grands enjeux du monde contemporain s’ajoute à ceux de mathématiques, langues et cultures de l’Antiquité, langue vivante 1 ou 2 approfondie, langue vivante 3 et arts
    l’enseignement d’histoire-géographie est tourné vers l‘approfondissement des méthodes et des outils d’analyse propres à ces disciplines

La série économique et sociale (ES)

La série ES est centrée sur l’enseignement des sciences économiques et sociales, qui permet aux élèves de s’approprier progressivement les concepts, les méthodes et les problématiques essentiels de trois sciences sociales : les sciences économiques, la sociologie et les sciences politiques.

La terminale ES propose des enseignements de spécialité de sciences sociales et politiques ou d’économie approfondie. La spécialisation en mathématiques est conservée. Comme en série L, l’enseignement d’histoire-géographie est tourné vers l‘approfondissement des méthodes et des outils d’analyse propres à ces disciplines.

La série scientifique (S)

La série S a été réorganisée pour attirer les élèves motivés par les sciences.

En première, une large place est faite aux mathématiques et aux sciences expérimentales : physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre. Une dominante sciences de l’ingénieur est maintenue en alternative aux sciences de la vie et de la Terre dans le tronc commun. Une dominante écologie, agronomie et territoire peut être choisie à la place des deux enseignements, dans les lycées dépendant du ministère de l’agriculture.

En terminale, la vocation scientifique de la série prend tout son sens : les enseignements scientifiques représentent deux tiers du total des enseignements. Un enseignement de spécialité d’informatique et sciences du numérique s’ajoute aux spécialisations possibles en physique-chimie, mathématiques et sciences de la vie et de la Terre.

 

La voie technologique au lycée

 

À l’issue d’une seconde générale et technologique, les élèves peuvent s’orienter dans l’une des séries de la voie technologique. Après le baccalauréat, ils peuvent ensuite poursuivre des études supérieures, notamment technologiques : BTS, DUT, etc.

Des séries organisées en grands secteurs d’activités

 

Les séries technologiques sont organisées chacune autour de grands domaines de connaissances appliquées aux différents secteurs d’activités : industrie et développement durable, biotechnologies et expérimentations de laboratoire, management et gestion, secteur de la santé et du social, etc.

Le nouveau lycée est mis en place de manière progressive. En classe de première, depuis la rentrée 2016, il existe huit séries technologiques :

  • sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)
  • sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A)
  • sciences et technologies du management et de la gestion (STMG)
  • sciences et technologies de la santé et du social (ST2S)
  • sciences et technologies de laboratoire (STL)
  • sciences et technologies de l’hôellerie et de la restauration (STHR)
  • techniques de la musique et de la danse (TMD), sous tutelle partagée entre le ministère de l’éducation nationale et celui de la culture et de la communication
  • sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV), sous tutelle du ministère de l’agriculture

Séries technologiques rénovées

Les séries STI2D, STL et STD2A rénovées en terminale à la rentrée 2012

Trois séries ont été créées en première à la rentrée 2011 et sont rénovées en classe terminale depuis la rentrée 2012 :

  • STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable)
  • STL (sciences et technologies de laboratoire)
  • STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués)

La première session des baccalauréats rénovés a eu lieu en 2013.

En séries STI2D et STL, les enseignements technologiques sont actualisés et le nombre de spécialités est aménagé dans le sens d’une plus grande de polyvalence favorisant l’articulation avec l’enseignement supérieur.
Ces nouvelles séries ont pour objectif d’attirer davantage d’élèves, en particulier les jeunes filles, en leur proposant de s’engager dans des formations rénovées prenant en compte les dernières évolutions technologiques et industrielles.

Comme dans la voie générale, des dispositifs favorisent une personnalisation des parcours : accompagnement personnalisé pour tous les élèves à raison de 72 heures annuelles, et pour les élèves volontaires, des stages passerelles et de remise à niveau, ainsi que du tutorat.

La série sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)

Une formation technologique équilibrée associant polyvalence technologique et approfondissement d’un domaine particulier

Les enseignements technologiques de cette série comprennent un enseignement technologique polyvalent commun à tous les élèves et un enseignement d’approfondissement, propre à la spécialité choisie par chaque élève.

La série STI2D : document de présentation de la série au format PDF

Les horaires de la série STI2D, sur le site Éduscol

Quatre spécialités prenant en compte les évolutions technologiques et industrielles récentes

La série compte quatre spécialités, correspondant aux grands secteurs d’activités industrielles :

  • architecture et construction : elle propose l’étude et la recherche de solutions architecturales et techniques relatives aux bâtiments et aux ouvrages
  • énergie et environnement : elle forme aux univers de la gestion, du transport, de la distribution et de l’utilisation de l’énergie
  • innovation technologique et éco-conception : elle a pour objet l’étude et la recherche de solutions techniques innovantes relatives aux produits manufacturés, en intégrant les contraintes de design et d’ergonomie
  • systèmes d’information et numérique : elle traite de l’acquisition, du traitement, du transport, de la gestion et de la restitution de l’information (voix, données, images)

Elle prend également en compte les contraintes industrielles du développement durable, ce qui permet aux futurs bacheliers d’être mieux préparés aux emplois résultant de la « croissance verte » ou à ceux qui comportent une dimension environnementale.

Une vocation marquée vers la poursuite d’études supérieures

Les bacheliers STI2D pourront accéder plus facilement à l’ensemble des formations supérieures industrielles à bac + 2 (STS et IUT), grâce à une formation technologique polyvalente.

Leur formation en mathématiques et en sciences physiques et chimiques, plus équilibrée et plus ouverte, permettra aux plus motivés d’entre eux, avec un bon dossier, de poursuivre plus aisément leurs études vers une licence ou dans une école d’ingénieurs. La nouvelle série facilite également l’accès de ces bacheliers aux classes préparatoires et aux écoles qui recrutent après le bac. Ils sont, d’une manière générale, mieux préparés à la poursuite d’études, jusqu’à bac+5 s’ils le souhaitent.

Découvrir les débouchés de la filière STI2D :

La série sciences et technologies de laboratoire (STL)

Elle s’articule autour d’enseignements scientifiques et technologiques communs à tous les élèves.

Elle compte deux spécialités :

  • biotechnologies : étude des systèmes vivants, identification de micro-organismes, diagnostic médical, analyse et contrôle de bioproduits, étude de l’environnement
  • sciences physiques et chimiques en laboratoire : étude des sciences appliquées en laboratoire et en métrologie dans divers domaines industriels : énergie, produits chimiques, pharmaceutiques et agro-alimentaires, textiles, aéronautique, analyse médicale et biologique, traitement et dépollution, météorologie, etc.

Les enseignements en laboratoire comprennent aussi des enseignements communs aux deux spécialités : formation générale en chimie, biochimie et sciences du vivant et en mesure et contrôle.

Horaires de la série STL, sur le site Éduscol

La série sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A)

La formation technologique en arts appliqués, qui était jusque-là une spécialité de la série STI, devient une série à part entière.
Elle propose une formation équilibrée entre culture générale et artistique. Elle développe la créativité personnelle et la maîtrise de techniques d’expression et d’outils technologiques fondamentaux.

Elle propose aux élèves d’acquérir une culture du design et d’en découvrir la pratique de manière expérimentale. Les compétences qu’elle présente aux élèves sont organisées autour de quatre pôles :

  • arts, techniques et civilisations
  • démarche créative
  • pratiques en arts visuels
  • technologies

Horaires de la série STD2A, sur le site Éduscol

Les séries tertiaires STMG et STMG rénovées en première depuis la rentrée 2012

La rénovation des séries tertiaires est entrée en vigueur à la rentrée 2012 en classes de première.

La série STMG

La série STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) remplace la série STG (sciences et technologies de la gestion) en classe de première. Cette rénovation s’inscrit dans le contexte général du nouveau lycée. Outre l’accompagnement personnalisé, les stages et le tutorat, elle apporte d’autres évolutions :

Une spécialisation progressive

La nouvelle série STMG propose une classe de première unique, permettant de repousser en classe terminale le choix d’orientation parmi les quatre spécialités qui correspondent aux principaux champs des sciences de gestion :

  • ressources humaines et communication,
  • mercatique
  • gestion et finance
  • systèmes d’information de gestion

L’introduction d’un enseignement commun de sciences de gestion en classe de première constitue une innovation qui permet d’éclairer tous les élèves sur leur choix professionnel futur, et ainsi d’identifier la spécialité de classe terminale et les études supérieures qu’ils pourront choisir.

Une série technologique exclusivement tournée vers l’enseignement supérieur

Les programmes ont été concentrés sur les notions fondamentales et les méthodes propres aux sciences de gestion afin de favoriser des poursuites d’études réussies dans l’enseignement supérieur : BTS, DUT, CPGE, DCG et universités. La série STMG demeure parfaitement ancrée dans la voie technologique par ses objets d’études concrets, ses références scientifiques et technologiques ainsi que ses démarches pédagogiques.

Une offre de formation équilibrée

Un choix ouvert et équilibré entre les différentes spécialités de STMG sera proposé sur l’ensemble du territoire en développant les spécialités « gestion et finance » et « systèmes d’information de gestion » qui conduisent à des études supérieures diversifiées dans un secteur particulièrement porteur sur le marché de l’emploi.

Horaires détaillés de la série STMG, sur le site Éduscol

La série ST2S

Les enseignements de cette série sont rénovés depuis la rentrée 2011 en classe de première.

La nouveauté principale consiste en l’introduction de la langue vivante 2 (LV2) dans les enseignements obligatoires.

L’accompagnement personnalisé, les stages passerelles et de remise à niveau, le tutorat sont introduits dans cette série comme dans toutes les séries de la voie générale et de la voie technologique.

Horaires détaillés de la série ST2S, sur le site Éduscol

La série STHR (rénovée en 2015)

Au BO du 2 avril 2015 : baccalauréat STHR,

Programme des enseignements de la classe de seconde

Le programme des enseignements de la classe de seconde à régime spécifique conduisant au baccalauréat technologique série sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration (STHR) est fixé.

Programme des enseignements de la classe de seconde

Organisation et horaires des enseignements des classes de seconde, de première et terminale

Sont définis, pour les classes de seconde, de première et terminale de la série sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration (STHR) :

  • les élèves qui y ont accès
  • les enseignements
  • les horaires des enseignements
  • l’accompagnement personnalisé
  • le dispositif de tutorat
  • etc.

Organisation et horaires des enseignements des classes de seconde, de première et terminale